Découvrir le monastère en wwoofing

En 2019, l'abbaye se lance dans le wwoofing !

Verger

Si certains désespèrent d'un monde pressé et pollué, dans lequel la recherche de l'argent et du succès aboutit souvent sur une impasse ou une insatisfaction, d'autres tentent d'agir, à leur échelle. Ce fut une telle idée qui germa dans les années 1970 et conduit à l'invention du WWOOFing, avant qu'il ne s'étende à travers le Commonwealth et ne traverse même... la Manche!

Réservé aux fermes biologiques à l'origine (d'où l'acronyme), le WWOOFing s'est peu à peu étendu, aux particuliers ou aux structures agricoles non certifiées. L'objectif est toujours le même: pour celui qui accueille, partager des connaissances, un savoir-faire, un quotidien et des activités; pour l'accueillir, découvrir, apporter son aide et sa bonne humeur, en échange du gîte et du couvert.

En 2019, la communauté a décidé d'ouvrir ses portes à ce petit monde (de jeunes ou de moins jeunes puisque les demandeurs ont jusqu'ici entre 18 et... 70 ans!). Nombre d'entre eux cherchent à se réinventer une vie qui soit moins dominée par la recherche de l'argent ou du succès mais plus à l'écoute des autres, de la planète et... de soi-même.

Pourquoi une telle proposition? D'abord pour rencontrer des personnes (notamment des jeunes puisqu'ils sont le public majoritaire) qui fréquentent souvent des circuits différents de ceux qui ont l'occasion de venir à l'abbaye par leurs aumôneries, leurs paroisses ou... en famille ; leur permettre de découvrir notre vie, partager ensemble le souci de la Création... et avoir un peu d'aide pour les activités du verger, du potager, des bois... 

C'est la maison Bellevue qui sert de lieu d'accueil (sauf pour les repas, pris à l'hôtellerie).

De nationalité belge, française, américaine, anglaise et italienne, nos premiers wwoofeurs sont donc arrivés avec le début de l'été !

Pour en savoir plus, vous inscrire, allez sur le site de l'association wwoof France (pour qu'une demande soit acceptée, elle doit passer par le site : nous ne prenons pas de demande en direct!).

Audrey BAILLOU 92

Imprimer

Ce site utilise des cookies pour faciliter la navigation sur ce site et pour nos statistiques de visite. Aucune information personnelle n'est stockée. En savoir plus sur les Cookies et comment les supprimer Cliquez ici.
Ce que dit la CNIL sur le RGPD