Janua Coeli

Index de l'article

Après Jésus-Christ, sans doute, _ à la distance qu’il y a de l’infini au fini_, il est une créature qui fut aussi la grande Louange de gloire de la. Sainte Trinité. Elle répondit pleinement à l’élection divine dont parle l’Apôtre; elle fut toujours pure, immaculée, irrépréhensible, aux yeux du Dieu trois fois saint.
Son âme est si simple, les mouvements en sont si profonds que l’on ne peut les surprendre. Elle semble reproduire sur la terre cette vie qui est celle de l’Être divin, l’Être simple. Aussi est-elle si transparente, si lumineuse, qu’on la prendrait pour la lumière. Pourtant, elle n’est que le miroir du soleil de justice, « Speculum justitiae... »

La Vierge conservait ces choses en son cœur ».

Imprimer E-mail

Ce site utilise des cookies pour faciliter la navigation sur ce site et pour nos statistiques de visite. Aucune information personnelle n'est stockée. En savoir plus sur les Cookies et comment les supprimer Cliquez ici.
Ce que dit la CNIL sur le RGPD