Homélie pour le Sacré Coeur, Année B, 10 juin 1994

Index de l'article

Frères, regardons la Parole, comme Jean regardant Le côté transpercé de son Rabbi élevé. Regardons le Livre ouvert. La Lettre n'est pas morte. Jésus a livré le Souffle. Dieu nous parle aujourd'hui.
Avec Osée, avec Les frères et sœurs du Ribat réunis à Alger, écoutons le cœur de Dieu gémir, pleurer: il n'a pas compris que je venais à son secours (Os 11,3). Nous disons et redisons, chantons et rechantons, jour après jour, office après office: Dieu viens à mon aide ! Seigneur à notre secours! (Ps 69,2) ... avons-nous compris? Allons-nous enfin comprendre: il est là. Il vient. Il est avec nous.

Imprimer E-mail

Ce site utilise des cookies pour faciliter la navigation sur ce site et pour nos statistiques de visite. Aucune information personnelle n'est stockée. En savoir plus sur les Cookies et comment les supprimer Cliquez ici.
Ce que dit la CNIL sur le RGPD