DIEU NOUS AIME

L'abbé Pœmen a dit avec raison que la marque du moine apparaît dans les tentations. Le moine qui s'engage vraiment au service de Dieu doit, selon la Sagesse, "préparer son âme aux tentations", afin de n'être ni surpris ni troublé de ce qui arrivera, croyant que rien ne se produit sans la Providence de Dieu. Or, là où est la Providence de Dieu, ce qui arrive est nécessairement bon et utile à l'âme. Tout ce que Dieu fait avec nous, il le fait pour notre profit, par amour et avec mesure. Nous devons donc, comme dit l'Apôtre : "rendre grâces en toutes choses" à sa bonté et ne jamais perdre courage ni faiblir devant ce qui nous arrive, mais recevoir sans trouble les événements, avec humilité et confiance en Dieu, persuadés, comme je l'ai dit, que tout ce que Dieu fait à notre égard, Il le fait par bonté, il le fait par amour pour nous, et il le fait bien. Il est même impossible que les choses se fassent bien, si elles n'étaient pas disposées ainsi par un Dieu qui a pitié.
Si quelqu'un a un ami dont en toute certitude il se sait aimé, quoi qu'il éprouve de sa part, même si c'est chose pénible, il tient pour certain que cela a été fait par amour, et jamais il ne croira que son ami veut lui faire du tort. Combien davantage devons-nous avoir, au sujet de Dieu, notre Créateur qui nous a amenés du néant à l'être, qui pour nous s'est fait homme et qui est mort pour nous, cette conviction que tout ce qu'il fait à notre égard, il le fait par bonté et par amour pour nous ! Quand il s'agit d'un ami, je puis bien penser qu'il fait telle chose par affection pour moi et pour mon bien, mais qu'il n'a pas nécessairement toute l'intelligence requise pour s'occuper de mes intérêts, et que, par suite, il pourra peut-être, sans le vouloir, me faire du mal. Mais de Dieu, nous ne pouvons dire cela. Car il est la source de la sagesse, il sait tout ce qui nous est utile et dans cette vie, il règle toutes nos affaires jusqu'aux plus minimes. De l'ami, on peut encore dire : il m'aime, il veut mon bien, il est assez intelligent pour s'occuper de mes intérêts, mais il n'a pas le pouvoir de m'aider là où il croit m'être utile. Cela non plus, nous ne pouvons le dire de Dieu, car tout lui est possible et pour lui, il n'y a rien d'impossible.
Ainsi, nous savons de Dieu qu'il aime et traite avec ménagement sa créature, qu'il est lui-même la source de la sagesse et sait comment régler nos affaires, que rien ne lui est impossible, toutes choses étant soumises à sa volonté. Sachant aussi que tout ce qu'il fait, il le fait pour notre avantage, nous devons accueillir, avons-nous dit, avec action de grâces ce qui nous arrive, comme venant d'un Maître bienfaisant et bon, même si c'est pénible. Car tout vient d'un juste jugement, et Dieu qui est si miséricordieux, ne regarde pas avec indifférence la peine qui nous survient.

Oeuvres spirituelles, Instruction 13, 138-140

Imprimer E-mail

Ce site utilise des cookies pour faciliter la navigation sur ce site et pour nos statistiques de visite. Aucune information personnelle n'est stockée. En savoir plus sur les Cookies et comment les supprimer Cliquez ici.
Ce que dit la CNIL sur le RGPD