• Accueil
  • La communauté
  • Quoi de neuf ?

Pâques! Christ est ressuscité!

JOYEUSES PÂques, Christ est ressuscité!

La communauté a célébré dans la joie - et sous un beau soleil - la Semaine sainte et le dimanche pascal. 

Rameaux2.jpg

Le dimanche des Rameaux, bien accompagnée notamment de l'un des deux camps de guides venues en formation, nous avons commencé la Semaine sainte par la traditionnelle procession depuis le Calvaire.

 

Jeudi saint (2).JPG

Nous avons eu la joie de partager le repas du Jeudi saint avec les prêtres de notre secteur - les Pères Philippe Doumenge, André Béhague, Gérard Blanc, Bruno de Béru - ainsi que le Père Jacques du Prieuré et notre aumônier, le Père Paul. Ce fut l'occasion d'un beau partage, chacun nous témoignant de ce qu'il vivait auprès des communautés auxquelles il était envoyé.

Jeudi saint (1).JPG

 

Nous nous sommes ensuite séparés pour vivre la célébration de la Cène et la veillée chacun dans sa communauté ou sa paroisse.

Célébration de la Croix le vendredi, grand silence du samedi - rythmé par les offices à l'église -, pour mieux préparer la célébration de la nuit de Pâques où hôtes et fidèles se sont joints à nous à 3h45 autour du grand feu pascal.

La lumière a resplendi dans l'église et dans nos coeurs pour ouvrir cette journée de fête et de joie de la Résurrection!

paques 2017.JPG

 

ImprimerE-mail

Nouvelles de la communauté en janvier et février

Quelques nouvelles de la communauté en janvier et février.

PereCesaire

Après le temps de Noël, le mois de janvier fut plus calme au monastère en raison notamment de la fermeture de l'hôtellerie. Durant notre retraite annuelle du 28 janvier au 5 février, le Père Césaire, cistercien du monastère de Pra D’mil en Italie, nous a ramenées à l’essentiel de notre vocation en commentant le chapitre 7 de la Règle de Saint Benoît : celui qui porte sur l’humilité. Les 12 degrés décrits par Saint Benoît sont un chemin de conformité au Christ. A partir de sa propre expérience mais aussi de celle des Pères, il nous a proposé de l'actualiser pour nous guider davantage dans notre vie quotidienne.

P. Franois Marie 2
Peu de temps après, nous avons eu la joie d’avoir dans nos murs, pour une semaine, le P. François-Marie Humann, Abbé de l’Abbaye de Mondaye, en Normandie. Les prêtres de La Rochelle lui avaient demandé de prêcher leur retraite du 5 au 10 février. Ce fut l’occasion de l’écouter nous parler de sa communauté, de l’Ordre des Prémontrés (fondés par St Norbert au XII°siècle), qui sont des chanoines vivant en communauté et alliant service paroissial, prédication, accueil dans leur grande hôtellerie.

ImprimerE-mail

Fête des familles

La solennité de la Saint Bernard a été particulièrement marquée par la fête des familles, qui fut l'occasion de réunir autour de la communauté une partie de nos familles.

La journée commença... fraîchement après une panne imprévue du congélateur qui renfermait le dessert !

Nous nous sommes retrouvées pour l'eucharistie présidée par Mgr Feillet, évêque auxiliaire de Reims (et cousin de S. Marie-Odile).

DSC03119

S. Annabel et son cousin, le P. Pierre-Yves Emile, du diocèse de Séez, ont donné une couleur musicale à l'offertoire dans un duo violoncelle-flûte traversière.

DSC03114

La célébration s'est ensuite conclue... en chantant!

 

DSC03123

Puis se fut l'heure de l'apéritif. A peine avions-nous pris place sur les tables extérieures qu'une brusque averse obligeait les uns et les autres à trouver des solutions de repli. Mais ce ne fut que pour un temps puisque le reste de l'après-midi se déroula sous un soleil radieux, nous permettant de faire visiter à nos proches nos lieux rénovés.

DSC03122

ImprimerE-mail

Visites de jeunes de Dordogne en partance pour les JMJ

La semaine dernière, la communauté recevait deux jeunes du diocèse et un chanoine de Chancelade, venus représenter leur groupe, ainsi que le groupe de Montbron (Charente) et de Champagne qui se préparent à rejoindre le pape à Cracovie (Pologne), après un petit détour en Slovaquie.

IMG_1193.jpg

 

Ce fut l'occasion pour les jeunes d'exposer leur programme et de demander à la communauté de se joindre à eux en union de prières pendant leur séjour.

Dimanche 17 juillet, c'est l'ensemble des jeunes du diocèse partant également pour les JMJ qui s'est joint à l'assemblée dominicale pour la messe à 10h40, avant le grand départ vers la Pologne!

 IMG_1199.JPG

Et le lundi, plusieurs soeurs et la centaine de jeunes Périgourdins en partance pour la Pologne ont partagé un pique-nique convivial.

IMG_1227.JPG

ImprimerE-mail

Dédicace de l'église : récit d'une célébration

Quelle belle célébration ! Quelle belle journée ! Belle à tous points de vue.

D’abord un temps parfaitement adapté, ce qui n’était pas gagné d’avance. Merci, Seigneur ; mais n’était-ce pas sur un petit signe discret, comme à Cana, de Notre-Dame de Bonne-Espérance ?
Après des années de réflexion, de projets, d’espérance et de travaux, à 10 heures, ce samedi 7 mai, les cloches se mettent en branle pour LA CONSÉCRATION. L’église est comble, l’organiste attaque le très solennel chant d’entrée Terribilis est locus iste.
Mgr Mouïsse et Mgr Mousset président ensemble, entourés de Pères Abbés cisterciens, de prêtres et de diacres ; Lydian Gautier, notre jeune voisin, est aussi présent, comme servant pour la mitre et la crosse.


Après le salut de Mgr Mousset à l’assemblée, Mère Abbesse présente l’architecte et le maître-verrier. Ils expliquent à tour de rôle le sens qu’ils ont voulu donner à leur œuvre. Philippe Rousselot souligne la place de l’autel (une table d’offrande signée de l’artiste Anne Bernot, créatrice également de l’ambon), puis le rythme de l’église, les espaces réservés aux moniales et aux hôtes, ainsi que la création du narthex. Joost Caen fait une lecture des vitraux ; ceux-ci font jouer la lumière à travers le bleu et le blanc. Le bleu c’est la planète, c’est aussi le ciel. C’est encore la Vierge à qui sont consacrées toutes les églises cisterciennes. Le blanc, c’est la pureté, la maîtrise de soi. Les lignes noires horizontales, c’est l’histoire de l’humanité. La lecture, toutefois, reste ouverte...


Commence alors la célébration de l’eucharistie. Longue célébration (2 heures et demie, sans interruption), complexe, riche de symboles, dont les racines plongent dans l’Ancien Testament. Chaque étape se déroule sous nos yeux émerveillés...
Les rites très concrets de l’onction de l’autel et des murs, amènent une détente souriante dans l’atmosphère jusque-là très recueillie (leurs Excellences ayant troqué la chasuble pour un grand tablier blanc, les échelles roulantes hyper-sécurisées, les cinq petits brasiers d’encens allumés sur l’autel, les couronnes de fleurs venant orner les croix de consécration, etc...).
Il y a comme un frémissement de joie dans cette église en fête. C’est une vraie expérience d’Église réunie pour célébrer son Seigneur : hommes et femmes, de diverses races, consacrés et laïcs, enfants et jeunes, malades et handicapés, et même ceux qui ne la fréquentent guère l’église et qui sont venus par amitié, qui ont donné de leurs compétences, de leur travail, un soutien... Quel bonheur d’avoir des frères, des sœurs, des amis !


Après la célébration, toute l’assemblée est conviée à partager le verre de l’amitié, dehors, devant l’église. Et le portail de clôture s’ouvre tout grand pour les invités au festin : quel joli symbole encore !
Laissons la parole de conclusion à Philippe Lenoble, diacre du diocèse du Mans, ami de longue date et occasionnel maître de chœur : « Inoubliable journée, très marquante par son intensité, sa beauté à voir et à entendre durant la célébration,... nous laissant comme en suspens au-delà de la matière, entre ciel et terre... »

Quelle belle journée !

  • Procession des reliques

    Procession des reliques

  • Reflets des vitraux

    Reflets des vitraux

  • Encensement de l'autel

    Encensement de l'autel

  • Onction des croix

    Onction des croix

  • Communauté

    Communauté

  • Croix de consécration

    Croix de consécration

    ImprimerE-mail