Profession solennelle de Sr Hildegarde

alt

Dimanche 11 avril, grande fête pour la communauté : sœur Hildegarde faisait Profession solennelle au cours de l’Eucharistie présidée par notre évêque, Mgr Mouïsse, et par Dom Guerric, abbé de la Trappe de Soligny, notre Père immédiat.  

Si vous fréquentez le site de l’abbaye, vous avez déjà remarqué sur les photos une jeune sœur d’un type différent. Hildegarde Wanjiku Mberere est arrivée du Kenya le 21 novembre 2002, jour où nous fêtions le 150ème anniversaire de notre communauté.Elle avait connu la vie cistercienne par la communauté de moines cisterciens de N.D. de Victoria, proche du domicile de ses parents. Fameux saut dans la foi pour une jeune fille de 22 ans qui ne savait pas un mot de français. Et voilà qu’après un parcours courageusement mené, par la profession des vœux solennels elle se donnait au Christ publiquement et pour toujours, et s’engageait jusqu’à la mort dans la communauté de Notre-Dame de Bonne-Espérance, selon la Règle de saint Benoît et la manière de vivre cistercienne.

 Ses parents avaient pu faire le voyage, ainsi que sa sœur aînée et une petite nièce de six ans. Quelques compatriotes kényans résidant en France, voire en Irlande, s’étaient joints à nous, donnant une chaude ambiance franco-africaine à la célébration : lectures et chants en swahili, participation des parents, danses… Et, bien sûr, la présence enthousiaste de nombreux amis « blancs » de la communauté.

Dans le quotidien des jours, et pour garder les pieds bien sur terre, sachez que sœur Hildegarde est sacristine, bergère de notre petit troupeau de brebis et membre actif de l’équipe de la fromagerie.

 

Imprimer E-mail

Ce site utilise des cookies pour faciliter la navigation sur ce site et pour nos statistiques de visite. Aucune information personnelle n'est stockée. En savoir plus sur les Cookies et comment les supprimer Cliquez ici.
Ce que dit la CNIL sur le RGPD