• Accueil
  • La communauté
  • Quoi de neuf ?

Le monastère ouvre ses portes aux 18-35 ans le 6 octobre !

Dans le sillage du futur synode sur l'évangélisation des jeunes, l'abbaye d'Echourgnac se joint au Service des Moniales (SDM) et à la Conférence Monastique de France (CMF) pour organiser une journée commune d’accueil des jeunes 18-30 ans dans des monastères de France.

Affiche6octlight 1

Le samedi 6 octobre 2018, un peu partout en France des communautés monastiques ouvriront leurs portes pour offrir un partage de vie (accueil, enseignement, temps de travail ou de service en communauté, participation au temps de prière…).

Si vous êtes intéressés ou si vous connaissez quelqu'un susceptible de l'être, n'hésitez pas à écrire à la soeur hôtelière... et à faire suivre le tract.

tract paysage 6 octobre

Imprimer E-mail

Procession du 15 août

A l’heure des Complies, prière du soir qui clôt la journée monastique, la communauté et les hôtes de l’abbaye ont rendu hommage à la Vierge Marie montée au Ciel avec son âme et son corps (Assomption).

procession 15 aout 2018 1


D’un pas allègre rythmé par le refrain « Tu es bénie entre toutes les femmes », la procession à travers bois s’est arrêtée devant la petite statue. Là, l’assemblée recueillie sous les ombrages, a porté à la Vierge ses intentions de prière, notamment pour tous ceux qui souffrent du manque de travail, de dignité, d’isolement, de non-reconnaissance ; pour ceux qui ne trouvent pas de sens à leur vie.

procession 15 aout 2018 4
Le retour à l’église pour le « Regina Coeli » a conclu ce moment paisible et heureux.

procession 15 aout 2018 6

Imprimer E-mail

Prise d'habit de Sœur Marie-Pauline

 

Prise dhabit 3

Le 11 juillet dernier, en la solennité de Saint Benoît,
Sœur Marie-Pauline a revêtu l’habit cistercien. Son noviciat commence pour une durée de 2 ans pendant lesquels elle va s’intégrer davantage à sa famille monastique.
Notre communauté l’entoure fraternellement et la soutient.
Bonne route, Sœur Marie-Pauline !

 

Imprimer E-mail

Liens avec le monastère orthodoxe de la Transfiguration

Le territoire de la Dordogne compte seulement deux monastères (tous deux féminins): l'un catholique (le nôtre, à l'ouest) et l'autre orthodoxe, le monastère de la Transfiguration (à l'est), rattaché au monastère de Simonos-Petra au mont Athos (en Grèce)...

Forcément, cela crée des liens que nous tenons à renforcer tant nous apprenons mutuellement. Bien qu'appartenant à des confessions et des traditions différentes, l'expérience monastique nous unit profondément et nous permet d'approfondir, à notre manière et en toute simplicité, le dialogue oecuménique.

Dernièrement, soeur Silouanie est venue nous rendre visite accompagnée de soeur Sara, originaire du monastère orthodoxe d'Alep en Syrie. Sa communauté s'est en partie réfugiée en Grèce, laissant encore deux soeurs sur place pour assurer une présence chrétienne et secours et assistance sur place à ceux qui en ont besoin. Le temps d'une soirée, nous avons échangé de manière fraternelle, se donnant des nouvelles de chacune des communautés.

 

visite sr sara et silouanie juillet 2018

 

Puis, ce fut au tour de mère abbesse d'être invitée à l'occasion de la fête de la Transfiguration auprès du monastère de Terrasson : l'occasion pour elle de participer aux agrypnies (leur office) et de nous ramener un aperçu des incroyables travaux de création d'une grande église. Si celle-ci n'est pas encore achevée, elle est déjà en très bonne voie !

 

terrasson aout 18 2

 

terrasson aout 18 2

 

Imprimer E-mail

Ce site utilise des cookies pour faciliter la navigation sur ce site et pour nos statistiques de visite. Aucune information personnelle n'est stockée. En savoir plus sur les Cookies et comment les supprimer Cliquez ici.
Ce que dit la CNIL sur le RGPD